vendredi 18 janvier 2019

LES QUATRE SAISONS DU CHAT


KWONG KUEN SHAN
Editions l'Archipel
2018
Masse Critique BABELIO





LUNE D'HIVER
Le soleil et la lune offrent leur lumière à la terre.
Les saisons se succèdent, la nature s’épanouit.
L’homme sage suit le rythme de la nature.

En chine, le chat est le symbole même du Tao.  Le Tao est une philosophie de vie. Il est le chemin qu’il  nous est mené de suivre, le plus longtemps possible, en équilibre avec la faune et la flore.  Ces trois petites lettres nous offrent les clefs pour vivre en harmonie avec les autres mais surtout avec soi. Le Tao donne une vision au-delà des apparences. C’est délier les conflits qui nous oppressent, c’est voir la lumière à travers les nuages, le calme après la tempête. C’est deviner l’amour derrière un silence et  prendre le temps de s’asseoir pour mieux regarder les choses qui nous échappent afin de ne pas oublier l’essentiel.
Il n’y a pas mieux que les chats pour nous guider sur le chemin du Tao ! Ces félins vivent au rythme des saisons et si on les observe bien, leur spontanéité, leur quiétude et leur patience nous invitent vers la voie de la sagesse.

UN JOUR GRIS A LONDRES
Les jours heureux sont à nous.
Les jours malheureux, quoique non désirés, sont aussi à nous.
Ensemble, ils constituent nos vies.
Savourez pleinement chaque jour.
(Devise Féline)

Les Quatre Saisons Du Chat est un vrai plaisir pour les yeux mais aussi les oreilles. Les quarante dessins et les mots qui les accompagnent sont une poésie pour le cœur et l’esprit. Au fil des pages nous sommes invités à la réflexion et au temps qui passe. En un instant, les mots, les couleurs et  le coup de pinceau nous font voir la vie autrement. Il émane de ces aquarelles de la douceur, de la paresse et du réconfort. Quant aux chats, tantôt espiègles, tantôt curieux, un matin hautains et le soir en soif d’affection, il s’en dégage un réel sentiment de liberté et de sérénité.   


LUNE BLEUE
La nuit enveloppe
Les souvenirs lointains
Une histoire sans fin
Blue Moon

Les Quatre Saisons Du Chat … Harmonie, Sagesse & Nature, l’Art du Tao.



Un grand merci à Babelio et les éditions l'Archipel pour ce moment de philosophie.




dimanche 18 novembre 2018

9 mois ou presque

                                                                                                        
Laurence MARINO

Yakabooks EDITIONS
Le livre pour tous
2 € 
2018

Masse Critique Babélio








« Ma joie à moi, elle s’installe petit à petit, 
comme ce petit bout qui prend sa place. Il est là, c’est indéniable. 
Et lui aussi découvre des sensations nouvelles. »

C’est après avoir appris que j’allais devenir Mamie en 2019 que j’ai voulu me replonger dans mes souvenirs de future maman.

Ce livre m’a rappelé des moments heureux mais aussi angoissants qui peuvent subvenir au cours des neuf mois de grossesse. L’attente interminable du résultat, les pleurs quand le test se présente négatif ou la joie contenue, malgré les mois parfois même des années, quand celui-ci se révèle positif. Quand et comment l’annoncer ? Les mois partagés en toute intimité avec son bébé quand nous ne faisons encore qu’un ou presque.   Est-ce un garçon une fille ? Le choix du prénom, la peur de l’accouchement. Comment devient-on mère ?  Des centaines de questions soulevées sur le secret bien gardé de la vie in-utéro.

Laurence Marino nous décrit une jeune femme d'aujourd’hui qui souhaite donner la vie. Sous forme de journal intime, elle raconte avec simplicité, émotion et humour les tribulations d’une future maman. Jour après jour nous sommes témoins de ses inquiétudes, ses joies, ses appréhensions et ça fonctionne plutôt bien. 9 mois qui se lisent en deux heures à peine. Ce petit livre fera sourire les mamans et pour celles en devenir, ce poche, rassure et répond de façon très simple à certaines inquiétudes avant le premier cri.  

« Maintenant, tu peux arriver. Je suis prête »

Pour lutter contre l’illettrisme, Yakabooks ne pouvait agir sur les aspects psychologiques alors ils ont agi sur le prix.
Un livre pour tous au prix unique de 2€ .  

Neuf mois ou presque… Un moment de partage, une aventure humaine : La vie !





Un grand merci à Babélio et les éditions Yakabooks
Blog de l'auteure ici





A l'instant même ou j'ai senti la vie au fond de moi je suis devenue Maman,
  et voilà qu'à ton tour, Camille, tu vas le devenir, 
Maman, le plus beau rôle d'une vie,
Un cadeau 
Merci
♡♡


jeudi 25 octobre 2018

Les "Je Dis " de la musique (3)

Le jeudi ou presque, je shazame






« Comme le voile d’une étoile
S’éteint dans le printemps du matin
Comme la toile d’une voile
Se détend lorsque le vent s’éteint
Je me repose de mon chagrin
Mon cœur repose sur du satin »


(Il y a 25 ans)
- Comment peux-tu écouter cette merde ?
-Euh… ben… ^^ ?

Ne vous est-il jamais arrivé d’être gêné de dire ce que vous écoutiez musicalement ou de taire ce que vous lisiez ?

Dernière d’une fratrie de trois enfants, 11 ans me séparent de ma sœur et mon frère, vous imaginez la diversité dans la maison.

J'ai 10 ans, je rentre dans la chambre, il y a ma sœur aînée, le tourne-disque à donf et Jimmy Hendrix fait grincer sa guitare quand ce n’est pas  Jim Morrison, Tom Waits  ou Magma qui gueule à tue-tête !

- C’est quoi cette fumée dans la chambre ? Ça sent bizarre !
- Sooooors de ma chambre !
- Je te rappelle que c’est ma chambre aussi !
- Soooorsss !
- Pfffttttt ! 😞

Je rentre dans la chambre de mon frère, ça sent bizarre aussi, mais je reconnais cette odeur de chaussettes après un match de foot. Le poste radio est branché et Patrick chante :

« Où sont les femmes?
Avec leurs gestes pleins de charme
Dites-moi où sont les femmes, femmes, femmes, femmes, femmes
Où sont les femmes?
Qui ont des rires pleins de larmes
Auraient-elles perdu leur flamme, flamme, flamme, flamme, flamme
Où sont les femmes? »

Vite ! Je referme la porte sur mon frère, sur Juvet, ça pue les pieds et les hormones masculines à plein nez ! Au secours !   

Je me dirige vers la cuisine, le poêle à charbon réchauffe et me ramène à la douceur maternelle, ça sent bon la cannelle. Ma mère m’assoit sur ses genoux et tout en refaisant mes couettes, elle me récite un poème de Garcia Lorca :

La lune de l’azur
On ne la voit pas dans les fêtes
Elle se voile et soupire :
 « J’ai mal aux yeux ! »

Puis je vais dans le salon. Mon père lustre son saxophone. Un 33 tours laisse échapper quelques notes de musique et Louis Armstrong  me rappelle que  Le Monde est Merveilleux !

Toute cette richesse musicale et cette poésie ont nourri mon enfance, c’est pourquoi je peux écouter du Chet Baker, Abba, puis les variations de Glenn Gould ou du Claude François sans oublier Patti Smith et Dave, sans transition aucune et cela dans un bonheur absolu.  

Alors quand un trompettiste de jazz revisite de vieilles chansons populaires (enfin 40 ans pas plus hein^^) et qu’il rajoute sa touche personnelle, il les remet au gout du jour avec une musicalité délicate que j’adore. Les voix d’Arno, Gardot, Izia et bien d’autres ainsi que le piano et la trompette jazzy d'Ibrahim donnent du relief aux textes et de la profondeur à chaque mot. On redécouvre de belles chansons françaises ainsi que le sourire et la fragilité d’une interprète de talent.     

« Il y avait un vieux clocher qui s’ennuyait
De ne sonner que les matines quand la ville se réveillait
Mais après cette nuit divine on l’entendit sonner un jour
Mêmes jusqu’aux villes voisines de Portofino pour notre amour »


(Aujourd’hui)
- Comment peux-tu écouter cette m
- T’es qui toi pour juger, j’écoute et je lis ce que je veux et je t’emmerde !
(Quelques années de divan ça aide 😊 )


« Ma vie je n’en ai qu’une, mais je la veux libre et sans loi j’en ai le droit elle est à moi,
Ma vie, elle me raconte des histoires, mais je m’en fous, même à genoux je veux y croire,
A ma manière »


Alors ! vous avez deviné ? 
😉

Cliquez ici 


Mon Shazam & Moi, une histoire d'Amour pour les insomniaques, les amoureux de la musique jusqu'au bout de la nuit !



Aller à Sanremo chanter, et y laisser son cœur à tout jamais

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...