dimanche 27 septembre 2015

THE LUNCHBOX

Un film de RITESH BATRA
2013

Avec :
IRRFAN KHAN
NIMRAT KAUR
NAWAZUDDIN SIDDIQUI






« La vie nous secoue et nous berce. 
On se laisse porter, emporter, ballotter de gauche à droite. 
Les années ont filées comme du sable avant que je ne m'en rende compte ... »

A cause ou grâce à une simple erreur de destinataire notre vie peut être bouleversée et prendre une toute autre direction. Est-ce le hasard ou tout simplement la destiné ?

Dans le couple d’Ila,  plus rien ne va. Elle est radieuse, jeune, aimante, attentionnée, mais son mari ne la regarde plus. Pour reconquérir son homme, chaque jour elle lui mitonne sa lunchbox. Des petits plats préparés avec amour, choix et minutie, qu’une société de livraison à Bombay redistribue avant la pause déjeuner. 
Mais la Lunchbox est  remise à quelqu’un d’autre : un veuf, mutique et  solitaire proche de la retraite.

Ila se rend compte de l’erreur et glissera dans la prochaine lunchbox un petit mot d’excuse. Il en ressortira une relation épistolaire entre ces deux cœurs esseulés que rien de prédestinait à la rencontre.

« Merci d’avoir mangé tous les plats. Je les avais cuisinés pour mon mari. Quand j’ai vu que les boites étaient vides, j’ai pensé qu’il allait me dire un petit mot gentil. L’espace de quelques heures j’ai cru que le chemin pour  toucher le cœur d’un homme passait par son estomac. »

Les jours passent, ainsi que les petits mots glissés entre deux mets. Une lunchbox porteuse de saveurs, de messages et de promesses se fait attendre un peu plus chaque jour.
Chacun s’impatiente du petit mot de l’autre. Ils s’écrivent sous la réserve puis peu à peu la confiance s’installe jusqu’à se livrer l’un à l’autre. Ils  parlent de cuisine, de  saveurs, de la solitude puis de leurs désillusions et de rêves déchus.

« Je me demande à quoi pensait cette femme. Arriver jusqu’au toit à dû être une terrible épreuve pour cette mère et son enfant dans les bras. Il faut du courage pour sauter du haut d’une tour, vous ne croyez pas ? »

Quand il n’y a plus d’amour ou de partage dans son propre foyer notre regard s’ouvre vers d’autres horizons. Nous avons tous besoin d’être important dans le cœur de l’autre et de voir briller des étoiles dans ses yeux.

« Je crois que l’on oublie les choses si on a personne à qui les raconter »

Un film qui régale nos papilles, éveille nos sens gustatifs et embaume notre cœur. Une romance sans fioriture, ni paillette à voir quand on a un coup de blues et que l’on veut se ressourcer avec une très belle histoire d'amour. Deux rôles délicieux pour les acteurs principaux. On baigne dans la culture et la cuisine indienne. Le ton est synonyme de justesse et les regards évoquent la douceur et l’espoir. Une mention toute particulière pour la voix-off, la vieille voisine un peu folle du dessus, qui a toute son importance dans cette comédie romantique aux couleurs exotiques et aux douces senteurs épicées de badiane, de cannelle et de curry.

The Lunchbox, quand parfois le mauvais train peut nous amener à la bonne gare …


« Et si tu venais au Bhoutan avec moi ? Au Pays du Bonheur National Brut. »


Si ma Lunchbox ne vous à pas fait saliver, il y a aussi L'Heure du Bentô de manU,
une autre culture, une autre saveur un autre bonheur.



X

14 commentaires:

  1. Réponses
    1. C'est exactement ça Cristie ... un film tout en pudeur et retenue.
      Une caractéristique bien propre à l'Asie.

      Supprimer
  2. Quel film magnifique ! Ton billet lui rend un bel hommage.
    J'espère qu'il incitera tous ceux qui le liront à le regarder !
    Merci pour le lien. Tu sais que ça fait plaisir de te lire ? ;)
    Slurp !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui un beau film que je reverrai encore et encore le dimanche après-midi pluvieux avec un bon Massala tchai bien chaud, sous ma couette.

      Un peu d'absence pour me faire désirer ;-)

      Merci de me botter le popotin un peu mon manU <3 <3

      Supprimer
    2. Tu sais bien que tu n'as pas besoin de t'absenter pour être désirée... ;)

      Supprimer
    3. Tu sais parler aux femmes toi ;-)

      Tu es adorable <3 <3

      Supprimer
  3. Quelle belle histoire d’amour! <3 Toute en délicatesse…

    Il y a des rencontres parfois qui font tant de bien, simple hasard ou destinée… Ma belle Cristina, je suis tellement d’accord avec toi, c’est si important et beau de pouvoir se dire un jour que nous comptons dans le cœur de l’autre, ou d’un autre. Rester soi-même en ayant la confiance de ne jamais être jugé, de pouvoir tout partager et d’en être bouleversé…

    Hum…. comment de petits mots quotidiens peuvent déposer un rayon de soleil dans notre cœur. Si un jour je reçois un mot doux dans mon goûter, accompagné d’un suçon à l’érable, je saurai que j’aurai trouvé la perle rare… ^^ <3

    Il me reste plus qu’à voir ce beau film dont tu parles avec passion…

    Bisous sur ton cœur ma Belle XXX

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis certaine que ce film te plaira car il est tout en douceur et accompagné de bonnes recettes indiennes.

      Et moi donc ! Un petit billet doux dans mon Bento, un sourire et je suis la plus heureuse des femmes...
      Merci ma petite Nadine... Tes petits mots embellissent ma vie au quotidien.

      Pour un baiser sur ta joue je veux bien mais pour le sirop d’érable tu attendras un peu qu'un bel élu vienne glisser un petit papier dans ton pain au chocolat ....

      Pleins de baisers sur ton nez gelé Ma Douce <3 <3
      XX ...

      Supprimer
  4. Je me souviens très bien de ce film, de ces odeurs ressentis, de ce parfum d'amour distillé par un curry fumant. Quel magnifique film fait de pudeur, d'amour et de sincérité. Un bel hommage à la cuisine indienne et à l'amour. Je ne suis pas très "film romantique" mais des comme-ça, c'est un tel bonheur à regarder que cela donne envie d'écrire un petit mot et de le glisser à qui voudra bien le lire - prendra même le temps de le lire. Un film à déguster en se léchant les babines.

    Au fait, pour toucher le cœur d'un homme, le chemin ne se trouve pas plutôt quelques centimètres sous l'estomac...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aussi loin que remonte ma mémoire je me souviens très bien d'un proverbe espagnol qui disait à peu près ceci : Pour garder un homme il faut le nourrir par ses deux bouches, celle du haut et celle du bas ...

      Proverbe très méditerranéen qui m'a marqué.

      J'ai pris des cours de cuisine depuis ;-)

      Je crois que chacun de nous serait ravi de lire un petit mot ... c'est tellement touchant ...

      Ça fait du bien du romantisme :)


      Supprimer
  5. Un vrai bonheur que de te lire (oui, oui, c'est sincère, j'aime beaucoup te lire, même si je suis souvent silencieuse) et une jolie découverte en prime!

    Merci pour ce billet!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooh que tu es adorable Céline.
      Merci pour ce gentil mot, tu me fais plaisir,
      je suis silencieuse aussi en ce moment mais je reviens peu à peu.

      Merci de ta visite

      A très vite

      ;-)

      Supprimer
  6. Bonsoir Cristina G, c'est un film où on sent presque l'arôme des mets préparés. C'est un film que j'ai beaucoup aimé. Bonne soirée et bonne année 2016.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, j'ai ressenti la même chose, le même effet et c'était une sensation délicieuse !
      merci de ta visite et bonne Année 2016, que du beau et du merveilleux pour toi :D

      Supprimer

" La vie est là simple et tranquille. "
Paul Verlaine

" Le plus difficile n'est pas d'avoir mal, mais de renoncer au bonheur. "
J.P.P

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...