dimanche 14 avril 2019

Mon Roi






« Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde. »
A. De St Exupéry

Camille & Mathilde, mes plus grands bonheurs de la vie et puis une nouvelle rencontre ce mardi 2 avril au petit matin, un tout petit bout de moi a vu le jour.

Je reçois sur mon portable une photo, mes doigts tremblent. Avant même de regarder, je sais d’ores et déjà que je vais tomber d’amour. Je te découvre à peine sorti du ventre de ta maman et mon cœur explose et déborde de joie. C’est que tu as pris ton temps pour nous rejoindre. Après 9 mois d’impatience, tu as décidé de te faire encore plus beau, plus précieux pour cette rencontre. Quatre jours de plus dans ton petit nid douillet maternel et voilà que tu vois le jour, Nolhan, la merveille des merveilles.







Il est 14 h et notre premier rendez-vous est imminent. Je vois ma fille devenir mère et toi si fragile et vulnérable au creux de ses bras. Je suis bouleversée. Je pleure de joie à la vue de cette nativité. Un déferlement d’émotions s’éprend de moi mais ce serait te mentir que de te dire qu’il n’y avait pas un voile de tristesse. Peinée je suis, par ces années que je n’ai pas vues s’écouler. Ma fille est devenue mère, moi grand-mère, la transmission est assurée. Tu te loves tout contre moi, ta petite main serre la mienne, le lien est là. Instantanément je suis apprivoisée, tu viens de voler mon cœur.





Nolhan,  jeune champion, premier de la fratrie, nous allons en vivre des belles choses ta petite main dans la mienne. Je te dessinerai les fleurs, les couleurs, la musique, la pluie, le soleil, la lune et les silences qui en disent long. Je te raconterai notre histoire, celle de ce musicien Andalou qui quitta sa patrie pour une terre de liberté. Je t’apprendrai la douceur des mots et d’une main tendue. A nous deux nous réinventerons hier, aujourd’hui et demain, puis nous irons nous asseoir au pied de Montmartre où je te raconterai mon Paris, Avignon et la Drôme des collines puisque nous sommes tous deux nés ici. 
Je serai ton témoin, tu seras ma mémoire, 
Je serai ton Abuelita, tu seras mon Roi, 
Tu seras ma joie de vivre, je serai ton alibi, mais chut ne le dis pas à tes parents, ce sera notre secret bien gardé.

Mon Roi, Nolhan, bienvenu parmi Nous !

Ouvre grands les yeux vers le monde, il y a tant de choses à découvrir à celui qui veut voir.

Et comme dit le renard à son Prince, n’oublie jamais cela :

« On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux »  
A. De St Exupéry

 
Tu Abuelita

11 commentaires:

  1. Bienvenue au club, Cristina.
    J'ai ressenti en te lisant la même émotion qu'il y a neuf mois, quand j'ai découvert ma petite merveille à moi...
    « Sibylle et Nolhan » , ça pète non ? ;-)
    Bisous blue
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
  2. ❤️
    Photos par mail ?
     •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
  3. Félicitations à ta fille et toi, et bienvenue à ton Roi !! ... il y a tant de merveilles à découvrir à celui qui veut voir

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Oh comme ton écrit est beau ! Heureuse pour toi et félicitations aux parents.
    De douces caresses à Nolhan.
    Belle journée, FLaure

    RépondreSupprimer

" La vie est là simple et tranquille. "
Paul Verlaine

" Le plus difficile n'est pas d'avoir mal, mais de renoncer au bonheur. "
J.P.P

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...