mardi 15 mars 2016

LOVE



Un film de GASPAR NOE
Avec

Karl Glusman
Aomi MUYOCK
Clara KRISTIN

Présenté au festival de Cannes 2015
Interdit aux - de 18 ans








Ces bois sont charmants, sombres et profonds.
Mais il me reste des promesses à tenir
Et des lieux à parcourir avant de dormir
Et des lieux à parcourir avant de dormir 
Robert Frost


Une théorie selon Platon raconte qu’autrefois il existait des êtres dotés de quatre jambes, quatre bras et deux têtes. Ils étaient parfaitement heureux et puissants, mais trop puissants au goût de Zeus. Il les coupa et les éparpilla aux quatre coins du monde, si bien que les humains sont maintenant condamnés à rechercher éternellement leur moitié, celle qui jadis partageait leur âme. Seuls les êtres humains les plus chanceux retrouvent leur moitié coupée, leur âme sœur.

Avec sa bouche brûlante de café, elle fit exploser les arômes et les jouissances.


Le ton est donné dés la première scène. Êtes-vous prêt à pénétrer dans l’intimité d’un couple à la dérive ? De rentrer au plus profond de leur être ? Parce qu’il faut être prêt émotionnellement pour croiser le regard bleuté d’Electra et la gueule d’ange de Murphy. La fusion de ces deux êtres et voilà que l’on bascule dans la folie.

Un bonheur retrouvé de penser jour et nuit à une femme,
A la fois belle et féline
A la fois putain et divine.

Electra et Murphy s’espèrent, s’accordent et se love corps et âme. Mais leur soif de liberté et l’excès de cocaïne les font sombrer dans un labyrinthe destructeur. Une chance unique de trouver son âme sœur et tout est gâché par abus d’aimer. La passion laisse place à la destruction. Les promesses faites n’ont pas raison de leur amour, Electra fuit, avant la haine, avant le dégoût.

Deux ans se sont écoulés. Murphy a une compagne, un fils Gaspar, une existence rangée qu’il n’a pas souhaitée et dans laquelle il crève. Un appel téléphonique inquiétant de la mère d’Electra, et tous ses vieux démons resurgissent ainsi que son amour démesuré. Murphy se remémore sa liaison à coup de flash-back et de crack. Prenez votre souffle, nous rentrons en totale immersion dans leur étroite intimité. 

Gaspar Noé ose une véritable autopsie d’un couple, un drame d’amour charnel filmé de l’intérieur. Il signe un portrait intimiste d’un homme et d'une femme qui fusionnent au-delà de la morale. Nous devenons spectateurs de nos propres inquiétudes et nos propres  fantasmes. Une histoire simple en somme,  sur les aspects existentiels comme les sentiments de jalousie et de culpabilité,  le désir, la peur de mourir et l’urgence d’aimer. Il nous  kidnappe sans nous épargner et nous porte vers le sens même de la vie : sommes nous encore capable d’aimer ?


Les gros plans caméra nous offrent des moments de grâce et d‘intimité à couper le souffle. Cette promiscuité désacralise ce que nous jugeons trop souvent de sale et pervers.  Les deux comédiens sont charismatiques et beaux dans leur audace et leur lâcher-prise. Aomi Muyock et Karl Glusman ont une marge importante à l’improvisation. Leurs propres mots et émotions nous permettent de toucher la réalité. Pendant le tournage, certaines séquences ont duré plus de 45 minutes mais le réalisateur en a extrait seulement quelques secondes pour n’en saisir  que la beauté et la sensualité pures.  Et que dire du choix intelligent de la bande son et de la bande originale ? Son choix musical rajoute la sentimentalité à l’histoire.  Il atténue les cries et les soupirs orgasmiques pour laisser une place magistrale aux silences et à la musique de Satie, Bach et «Is there anybody out there» des Pink-Floyd. Ce coup de maître écarte définitivement ce film du rayon pornographique pour le placer en tête de gondole du rayon Amour & Passion. 

S’il te plaît
S’il te plaît
Dieu
Dis-moi qu’elle va bien
Dis-moi qu’elle est heureuse
Dis-moi qu’elle est en vie…

Love … Please, please, please, love me too ...






16 commentaires:

  1. C'est toujours aussi chaud bouillant par ici !
    Wouaou quelle fougue littéraire tu déploie dans cette critique qui donne évidemment l'envie brûlante de se perdre dans les circonvolutions de ce couple emmêlé dans les tentacules vénéneux de l'amour passion...
    Bravo
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré ce film ainsi que l'histoire et la façon dont Gaspar Noé l'a filmé. Oui certaines scènes peuvent choquer. Mais moi j'ai regardé ce film comme on regarde une oeuvre d'art, un tableau, un nu, une statue...

      Les cadrages des scènes érotiques sont très belles et touchantes. Une grosse claque. Et puis Satie quoi pour les scènes d'amour !!!
      Merci beaucoup Blue Célestine ;-)

      Supprimer
  2. Je n'ai pas vu celui-ci mais je me souviens d’Irréversible...
    Comment oublier un tel film ?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh la la.... je viens d'aller voir la B.A de "irréversible" et il me faut absolument ce film, ABSOLUMENT ! Gaspar Noé a écrit le scénario de LOVE il y a 15 ans et effectivement il avait pensé à Cassel et Belucci pour le film et puis le projet est tombé à l'eau puis finalement quand il a refait le casting pour le tournage il a 2 ans, il a préféré partir sur des acteurs qui ne se connaissaient pas pour que les scènes érotiques soient sans a priori et il a eu raison, et le résultats est superbe.

      Comment ai je pu manquer ce film Irréversible ?!

      Supprimer
    2. Pas sur que tu supportes toutes les scènes d'Irréversible...

      Supprimer
    3. Plus vous me dites ça tous les deux et plus j'ai envie de le voir !!! Pourtant la B.A n'est pas si insupportable !

      Terrible tentation mêlée a une peur étrange ! rahhhhhhhhhhhhhh

      Supprimer
    4. Mais à propos de ces deux films je me rends compte que Gaspar Noé et moi avons les mêmes goûts musicaux. Avec Satie il ne pouvait trouver musique plus adéquat mais je vois aussi que dans la B.A d'IRREVERSIBLE son choix s'est porté sur la symphonie numéro 7 de Beethoven et là il ne pouvait me faire plus plaisir.
      Après L'Empereur de Ludwig, cette symphonie et ma préférée.

      Gaspar si tu me lis ! :D

      Supprimer
  3. Très envie de le découvrir je dois dire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors accroches toi, si tu es prêtes ! ;-)

      Supprimer
  4. Ça devient chaud par ici... Après La Secrétaire, Love, le prochain film sera un porno ?

    Un film qui me tente bien, mais je me dis que c'est le genre de film à regarder à deux et pas seul dans son coin...

    J'aime bien tes citations, toujours justes et pleines de bon sens.
    Tu ne veux pas un café bien brûlant ? en écoutant Pink Floyd...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de porno dans ma colline fleurie, que du beau, du sincère et du vrai ! Le porno ne passera pas par moi lolllll.
      D'ailleurs je suis étonnée de ne pas l'avoir vu dans ton ranch ce film...
      Te connaissant un peu, je suis certaine que tu l'as regardé en 3D ? ^^

      N'est ce pas ? :)

      je suis plus Satie que Pink Floyd mais va pour un café ;-)

      Supprimer
    2. Je suis plus Pink Floyd que Satie, mais vu l'heure, tu ne voudrais pas plutôt un verre de Porto ?

      Supprimer
  5. Qu’il a l’air puissant ce film « Amour & Passion » <3

    Tu décris ce que j’aime dans ce genre de film où l’on est « spectateurs de nos propres inquiétudes », cette urgence d’aimer, mais en serons-nous encore capable. La passion est belle, démesurée, tellement extrême qu’elle peut être aussi intensément vivante que destructrice. J’imagine que c’est un peu ça aussi qu’on entend par aimer à la « folie ».

    Quel beau billet, je l’adore! <3
    et Pink Floyd pas loin pour adoucir les sentiments…

    Pleins de p’tits becs sur ton bout de nez xxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ma petite Nadine, tu es trop chou toi !
      C'est vrai que ce film est puissant mais douloureux aussi, une histoire qui ne laisse pas indifférent.
      Les méandres de l'amour peuvent être tellement compliqués parfois ...

      Des bisous pleins sur ta joue <3 <3 XXX

      Supprimer

" La vie est là simple et tranquille. "
Paul Verlaine

" Le plus difficile n'est pas d'avoir mal, mais de renoncer au bonheur. "
J.P.P

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...