jeudi 12 avril 2018

Les « Je Dis » de la musique (2)

Le jeudi ou presque, je shazame



  
« Look at me, I am old, but I'm happy »

Je suis dans ma voiture, pas envie d’aller bosser. Arrivée en haut du pont, je vise au loin le feu tricolore. Il est au vert, passerai-je ou ne passerai-je pas ? Entre lui et moi ce duel est notre rituel.  
Mais non ! pas cette fois ci, il est vainqueur. Le feu passe au rouge, un rouge aux minutes interminables. Je vois bien qu’il me nargue l’enfoiré ! 
-Demain je t’aurai ! 

Ma radio est allumée sur France Culture, quand un chanteur que je connais bien me susurre des paroles douces qui font échos en moi. Je connais par cœur ce refrain, une chanson de 1970 extraite de l'album Tea for the Tillerman. Son message est universel, un père qui parle à son fils ou une mère à sa fille. Le feu est toujours au rouge. Je shazame le titre, non que je ne connaisse pas la chanson, mais pour ne pas oublier de la partager. 

Ce texte résonne comme la voix de la sagesse, quant à la musique, elle me ramène à mon histoire d'enfant mais aussi de femme et de mère. 
La chanson est reprise des dizaines de fois : 1995 Boyzone version boys band, 2006 Rod Stewart et en 1974 une version folk surprenante de Johnny Cash, Father and Daughter. Mais pour moi  la plus belle et la plus émouvante reste l’originale, un live de 1971.

Son inspiration lui vient souvent à la suite d'échecs sentimentaux. Après un immense succès dans les années 60/70, cet auteur-compositeur britannique pop-rock fuit le star système pour ne pas se perdre. Il change de nom et de religion en 1977 et se tourne vers une quête spirituelle. Malgré sa longue absence, ses mélodies et ses textes sont toujours d'actualité. Qui n’a pas rêvé de Lady d’Arbanville ou fredonné Wild World ?
Après 25 ans de silence, il revient de temps en temps sur le devant de la scène avec ses mélodies qui ont bercées mon enfance et mon adolescence. 

Le feu passe au vert et vous me croirez ou non, il me sourit le con ! J’enclenche la première, il est temps d’aller bosser.

Le « Je Dis » ou presque, je shazame, parce que poésie & émotion ne se font plus attendre...

Clique ici , pour découvrir l'amour d'un père à son fils ou d'une mère à sa fille.

« Now there's a way and I know that I have to go away
I know I have to go. »

Bon c'est bien parce que c'est vous, la version de Johnny Cash  
Je vous épargne la version boys band 
 ;-) 

Mon Shazam & Moi, une histoire d'Amour pour les insomniaques, les amoureux de la musique  jusqu’au bout de la nuit! 


*

**

8 commentaires:

  1. J'aime la voix de Johnny Cash, je choisirais donc cette version.
    Mais je trouve que tu es quand même bien rude avec ce pauvre feu rouge, as-tu pensé qu'il pourrait le prendre mal et que son estime de soi pourrait dramatiquement s'effondrer ?
    Il n'y a rien de pire qu'un feu rouge qui a perdu son estime de soi... ;-)
    Bisous blue la belle
    ¸¸.•*¨*• 🦋

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’aime beaucoup Johnny Cash aussi mais je le préfère en version country alors je mets mon stetson, mes bottes ma chemise à carreaux et je danse.

      Depuis, quand je vois un feu rouge je pense à toi et je souris :-D
      Bisous Blue :)

      Supprimer
  2. C'est vrai qu'on reste facilement sur Lady D'arbanville ou Wild World...

    Mais il est vrai aussi que j'ai une plus grande passion pour la voix de Johnny Cash, pour l'homme. Bien que la voix et la barbe de Cat marque son époque.

    Et puis, il y a Rosanne que j'écoute aussi un peu, quand je chausse mes santiags pour écouter de la country en buvant une bière ou un whisky...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben je ne connaissais pas Rosanne, je la découvre ...
      J’aime la country mais il est vrai que je ne sors pas trop de ma zone de confort comme Billy Ray Cyrus, Cash, Willis Nelson, Dolly Parton ... je devrais esssayer ... peut être lors d’un prochain Shazam :D

      Supprimer
  3. Le jour où tu as posté ton billet, tu as égayé mon réveil... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien j’en suis très heureuse mon manU et j’espère en égayer d’autres à venir :)

      Supprimer
  4. De Cat Steven, je connaissais "Wild World" merci pour ce partage Cristina !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wild World bien sur son grand succès. Merci Anonyme ;-)

      Supprimer

" La vie est là simple et tranquille. "
Paul Verlaine

" Le plus difficile n'est pas d'avoir mal, mais de renoncer au bonheur. "
J.P.P

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...