jeudi 31 mai 2018

NOW

Art Jeeno
Les éditions : Çà et
2013 Thaïlande
2018 France

13 €

Masse Critique Babélio




Je suis dans une pièce, pas de murs, aucun son,  une bulle insonorisée isolée de tout. Dans cet espace vide ou presque, une jeune femme. Elle est dans la réflexion. Assise, elle regarde devant elle une porte.  Elle pense. Elle réfléchit. Dans un silence le plus complet je l’observe avec attention, case après case. J’ai envie qu’elle ouvre cette porte, découvrir avec elle ce qu’il se passe au-delà qui va déstructurer ce blanc. Et comme si elle avait lu dans mes pensées, elle se lève sans bruit, lentement, rien ne presse. Enfin elle tend la main, prend la poignée et tourne. Mais rien, la porte est fermée.

Je reste comme elle, perplexe, entre interrogation et déception.






La moue dubitative elle retourne s’asseoir. Je la suis et m’assois à côté d’elle. Je veux comprendre, l’aider à franchir ce néant et fuir ce silence assourdissant. Mais plus elle réfléchit et plus la poignée devient inaccessible. Elle se met sur la pointe des pieds mais en vain, l’obstacle se dresse  devant elle de plus en plus menaçant et l’horizon de plus en plus lointain.

Art Jeeno, jeune prodige de la bande dessinée thaïlandaise, nous livre un voyage fantasque. Son crayonné de couleur noire et rose saumon sur fond blanc est délicat. Les dessins sont très épurés et mettent en scène la patience, le courage, la curiosité et la pugnacité avec beaucoup de douceur. L’auteur nous met peu à peu face à une réflexion à laquelle nous sommes tous confrontés : Dois-je être le héros de ma propre vie ou simple spectateur ?





Dès les premières pages j’ai flotté auprès de cette jeune femme et ce trip onirique qui nous transporte de bulle en bulle. Certaines éclatent puis hop nous sommes embarqués dans une autre. Mais voilà, au cours de cette introspection, je me suis égarée au milieu de toutes ces petites bulles fragiles et ploc ... ploc ... ploc ... aucune d’entre elles n’ont réussi au final à me rattraper. Il m’a manqué de la poésie dans ces silences et du rêve dans ce voyage malgré une couverture pleine de promesses. Je suis restée coi devant cette porte à demi ouverte entre interrogation et déception.

Mais n’hésitez pas à pousser cette porte de toutes vos forces, il n’en reste pas moins un beau livre à découvrir et un joli voyage intérieur à réaliser !  

NOW … MON … mouvement en suspens.



Merci à Babélio et aux éditions Çà et Là pour cette histoire sans paroles. 


**

14 commentaires:

  1. Je ne pense pas que cette lecture soit pour moi, je ne suis pas du tout BD et ton égarement me fait peur.
    Bonne journée, FLaure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUPS TOUS MES COMS ETAIENT DANS MES SPAMs :) DESOLE !

      Oui je suis restée mitigée - Merci de ton passage Flaure. :)

      Supprimer
  2. Tellement difficile la BD sans paroles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui difficile, je pense que celui ci à manqué de teneur dans le crayon et la chute ! Pourtant il manquait peu ... A mon gout bien sur ! :)

      Supprimer
  3. Il m'a l'air un peu spécial ce livre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'attendais à quelque chose de plus fort plus poétique ... D'où ma déception !

      Supprimer
  4. Une histoire sans paroles pour parler avec le silence... Le silence n'est pas que poésie, mais il est souvent un rêve intérieur plus difficile à accepter de l'autre. Bon d'un autre côté, j'y connais rien en art graphique et onirique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu t'y connais mieux en silence ;-)
      Arrête tu fais trop de bruit :D

      Pourtant parfois les images et le silence sont porteur d'un fort message, il suffit d'être attentif .. Un long travail ! :)

      Supprimer
  5. Comme d'habitude, tu donnes envie de se précipiter sur le premier exemplaire venu du livre, et de le dévorer...Malgré le petit bémol de la fin, une histoire de fille mystérieuse et introspective, ça me parle...
    Bisous célestes chère Cristina
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je suis certaine Ma Blue-Célestine que le dessin te parlera
      J'dis ça, j'dis rien ;-)
      Bisous Ma Blue !

      Supprimer
  6. Je pensais avoir posé un commentaire ici, mais je ne le vois plus...
    Un mystère onirique de plus ? ;-)
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui je viens de voir !!! Rohhh heureusement que le site m'a avertir que j'avais des messages en attente ! Ils sont tous passés dans les spams ! Grrrrr !
      Qué gourdasse je suis !

      Supprimer
  7. Je ne comprends pas, j'avais laissé un commentaire sur ce billet, j'en suis certaine... ;-)
    Bon le coeur y était, comme tu le sais. 💜
    Bisous célestement blue
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer

" La vie est là simple et tranquille. "
Paul Verlaine

" Le plus difficile n'est pas d'avoir mal, mais de renoncer au bonheur. "
J.P.P

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...