lundi 18 février 2013

Une nuit à Rome

Tome I
Scénario & dessins Jim
Couleurs Delphine & Jim
Editions : Grand Angle

ISBN : 9 782818 909706
Sortie : Mai 2012




 







Une femme nue, une falaise en Italie, le vide et puis la mer. L’horizon à l’aube, un regard, elle hurle «VA FAN CULO !!!» et saute. La petite fille qu’elle était, la fille, puis la jeune femme, puis la femme d’avant 40 ans vont-elles mourir ce matin ?






 
Trois jours avant :
Raphaël va fêter ses 40 ans dans quelques jours. Il est heureux, il aime Sophia, Sophia l’aime, et puis un cadeau arrive pour son anniversaire, une cassette VHS. Cette bande, enregistrée il y a tout juste 20 ans, va bouleverser sa petite vie tranquille. Pourquoi a t-il filmé cette promesse faite à Marie il y a si longtemps. Amoureux fou de cette femme, Raphaël promet, quoi qu’il advienne,  de passer la nuit de leurs  40 ans ensemble. Marie et Raphaël sont conscrits, ils s’aiment d’un amour violent. Mais Marie le quitte. Raphaël va toucher le fond mais tant bien que mal il s’en sortira. Alors pourquoi est il si troublé et pourquoi revient-elle aveccette promesse ? Elle n’a pas oublié ce pacte et lui demande de venir à Rome comme promis pour une nuit, une seule.

 
Ca a tout réveillé, ma période
 beaux-arts, mes peintures,
la vie que je rêvais d'avoir...
Bref, tout...

Raphaël ne l’aime plus, du moins il essaye de s’en convaincre. Cette femme, qu’il a dans la peau, revient le hanter. Arnaud son meilleur ami, l’exemple même de l’homme fidèle, va tenter de le raisonner et le conseiller. Pourquoi foutre sa vie en l’air juste pour une partie de jambe en l’air ?
 
 

[…] Le sexe c’est avec elle. Avec une autre ce serait quoi ? Différent ? Mieux ? P’têt… Ouais, p’têt que je loupe des trucs… Mais j’en gagne tellement d’autres…
Hier soir elle était coincée à bosser de nuit à l’hosto pendant ton anniv’, moi j’aurais gagné quoi à me lever une des trois petites ? Franchement ? […]

 Mais Arnaud est il vraiment l’image de la fidélité et pourquoi a-t-il du mal à se confier à son ami ? Quel choix Raphaël va t’il faire ? Aime-t-il suffisamment Sophia ?
Comment résister à un beau souvenir, une promesse inconsciente vieille de 20 ans ?

La belle et sage Sophia ou la sulfureuse Marie, mi ange mi démon ? Son choix est fait!


Putain sa voix. Juste sa voix qui dit "Allo". trois fois "Allo".
Je suis à ses pieds.
 
J’ai commencé cette BD et je ne l’ai plus lâchée jusqu’à la dernière page. Certes, cette histoire semble légère et à l’eau de rose, mais c’est un vrai diesel, elle nous prend petit à petit et monte en puissance. Le graphisme est agréable et tout en finesse, de beaux plans sur les regards et de belles prises de vues sur la nature. Les dialogues sont remplis de réflexions chics qui font chocs. On est tenu tout le long par le personnage principal Raphaël. On compatit à sa souffrance et on partage cette question qui nous taraude et ne nous quitte plus : Quelle décision va-t-il prendre ?
Et moi qu’elle décision aurai-je prise ? Je le sais, et vous ?

«Le cœur a ses raisons que la raison ignore », ce proverbe de Blaise Pascal, qui a traversé les siècles,  est particulièrement adapté à ce récit. La raison sera-t-elle de mise ?
Pour le savoir rendez-vous avec le tome 2 à venir. J’ai hâte, comme j’ai hâte…

 
**************
 

16 commentaires:

  1. Belle critique, belle article, bravo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et surtout belle histoire....Je me languis trop le tome II....
      La raison va t'elle l'emporter ?
      Réponse prochain épisode..

      Merci à toi :D

      Supprimer
  2. Un petit détours par un chemin que je commence à bien connaître, apprécier aussi par ses bordures en rochers. Tu t'égares Michel, c'est du texte dont il faut parler(rire). Une critique bien amenée, qui permet l'éclairage voulu du récit. Effectivement, cette célèbre phrase de Pascal n'est pas tombée là par hasard.
    Merci Cristina!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Est ce la raison ou le coeur ? Je le saurai prochainement!

      Les rochers de granit roses que tu vois sont sur des îles en Bretagne, lieu de calme, de beauté et de magnificence : Les Iles Bréhats, non loin des côtes d'Amor.

      Merci de ton passage Michel

      Supprimer
  3. 'Une femme nue, une falaise en Italie, le vide et puis la mer.'

    Quand tu commences une chronique par une telle phrase, je n'ai même plus envie de lire la suite. Cela suffit à mon bonheur et à mon imagination !

    Belle introduction, belle première phrase, Bravo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais qu'elle te plairait cette phrase, je la voulais accrocheuse...c'est gagné....

      Merci à toi !

      Supprimer
  4. Ton billet, fluide et aeré donne furieusement envie de lire cette BD...Je suis allé lire les premières planches sur le net...je vais voir si il est dispo à la bibli...tu parles d'une suite alors que sur le net on parle d'un one-shot...?
    Merci pour cette découverte...^.^...
    PS:mes prochaines vacances, fin mars sont prévues sur la côte de granit rose...^.^...je la lirai bien là-bas cette BD...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jacky,

      J’étais surprise également, et oui il y a bien une suite, mais pour le coup je suis contente j’aime faire durer le plaisir et le suspense.
      Si tu ne la trouves pas à la bibli surtout n’hésites pas à me la demander c’est avec un grand plaisir que je te la ferai parvenir. J’adore éparpiller les choses que j’aime.
      Si tu es du côté de Paimpol ou Guiros- Perec en Bretagne prend le temps de faire une petite traversée de 10 mn seulement, pour aller voir les Iles Bréhat ! Petite village magnifique pour une ballade et pour lire…Il n’y aurait pas une petite place pour moi entre deux livres ? ;)
      J’adore ce lieu. Quand je serai vieille, toute rabougrie et insupportable, c’est là bas que j’irai avec mes livres, ou Barcelone, les deux extrêmes.
      Bonne après midi :D

      Supprimer
  5. "L’horizon à l’aube, un regard, elle hurle «VA FAN CULO !!!» et saute."

    Ce soir, j'attaque donc la seconde phrase après avoir pensé à la première toute la nuit précédente. J'attaque, je dribble et BUT ! Je m'y arrête. Je me vois dans un stade de foot criant, beuglant, des chants guerriers et des interjections pas très glorieuses ni même très intelligentes.

    Belle introduction, belle seconde phrase, Bravo.

    RépondreSupprimer
  6. Ptdrrrrr, mais tu es déchaîné ce soir :D

    Si tu m'avais vu le soir de l'Euro quand l'Espagne a gagné au Foot !!! Il n'y avait plus rien de féminin en moi.....! Des mots que je ne connaissais même pas sont sortis de ma bouche chaste !!!!! Quel pied ;)

    Merci de me faire rire après une rude journée :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, demain, j'attaquerai la 3ème phrase...
      Je ne sais pas si un jour j'arriverai à finir cette grande chronique...

      Supprimer
    2. Nous avons tout notre temps ;) loll

      Supprimer
  7. J'aurais pu m'arrêter à la 3ème mais j'avais trop envie de connaître l'histoire de cette femme.
    Je t'ai lu donc jusqu’au bout...
    Et franchement...

    Je peux être franc ? Tu ne m'en voudras pas trop ???

    Franchement, j'ai adoré ton histoire, j'ai apprécié les quelques images postées, mais j'ai adoré ta chronique...
    Je n'ai plus qu'une envie, celle que tu lises le tome 2 pour que tu nous réécrives un truc comme ça.

    J’ai hâte, comme j’ai hâte…

    C'est quand ?

    RépondreSupprimer
  8. Je peux être franche ? tu ne m'en voudras pas trop ? ^^

    Tu es adorable....Merci beaucoup...ça me touche énormément....

    La suite est en cours de réalisation, donc il faudra attendre encore un peu.

    Bonne soirée à toi ;)

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,
    A tous les amateurs, je voudrais signaler la parution chez un petit éditeur indépendant du T1 (en juin dernier) en tirage de luxe grand format avec une couverture inédite + un cahier de 13 pages de crayonnés et 2 ex-libris dont un numéroté et signé.
    Le T2 paraîtra également chez cet éditeur en novembre 2013.
    http://www.gomb-r.com/albums-grand-format/une-nuit-a-rome-t1
    Une superbe édition pour cette belle histoire.
    Cordialement
    Andrée

    RépondreSupprimer
  10. Merci beaucoup Andrée, je fais passer l'info et attend avec impatience novembre pour la suite

    Cordialement

    RépondreSupprimer

" La vie est là simple et tranquille. "
Paul Verlaine

" Le plus difficile n'est pas d'avoir mal, mais de renoncer au bonheur. "
J.P.P

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...