dimanche 26 janvier 2014

Fanch Karadec

Corbet & Heurteau

L’enquêteur Breton
La disparue de kerlouan tome 3

Editions : Vagabondages
64 pages
11/2013





Nous voilà plongés dans une enquête menée par le judicieux fin limier Fanch Karadec, l’enquêteur Breton. Ses recherches vont nous mener au cœur même d’un drame durant la seconde guerre mondiale.



Goulven fait appel à son ami Fanch Karadec pour l’aider à répondre aux dernières volontés de sa mère qui, sur son lit de mort, demande à ce que l’on retrouve sa fille disparue en pleine guerre  alors qu’elle n’était qu’un bébé. Elle souhaite revoir sa fille Léa, une dernière fois, avant de rendre l’âme et comprendre ce qu’il est advenu d’elle depuis toutes ces années.

Léa est ce qu’on appelle une enfant de la honte. Une enfant issue de la liaison entre une jeune française et un soldat allemand. Cette relation interdite nous mènera vers de lourds secrets de famille, un  passé poignant et surtout une enquête que Fanch aura bien du mal à élucider. Des pages douloureuses de la Bretagne, que je ne connaissais pas  seront évoquées,  comme les massacres à  Gouesnou et Guipavas les 7 et 8 août 1942 où une cinquantaine d’otages seront exécutés par les allemands. De même, la tragédie qui a marqué les esprits Brestois, la destruction de l’abri de Sadi-Carnot en septembre 1944. Des centaines d’âmes y trouveront la mort. Il y eut également le passage à tabac et les cranes tondus de jeunes filles françaises ayant eu des relations sexuelles avec l’ennemi. A l’époque beaucoup de femmes étaient seules, veuves, divorcées ou le mari encore prisonnier et pour survivre elles s’acquittèrent de certaines taches auprès des allemands, à tort ou à raison.

Une énigme intéressante, un thème délicat, le crayonné sur papier glacé, les couleurs tantôt douces tantôt vives, les expressions des visages, le lieu, des personnages troublants,  tout me laissait présager une aventure fabuleuse mais j’en suis ressortie  mitigée et plutôt déçue pour une simple  raison : Il me semble qu’un sujet aussi grave et si fort ne peut être traité en aussi peu de pages. La chute est trop rapide. L’histoire de la Bretagne durant cette seconde guerre mondiale méritait quelques pages supplémentaires et une approche plus approfondie. Néanmoins,  je mettrai un petit bémol quand à ma retenue. Ce tome est le 3ème et mon avis aurait peut-être été différent si j’avais lu les premiers.


Je n’en resterai donc pas à cette première impression et c’est même avec un plaisir certain que je retournerai vers Fanch Karadec pour de nouvelles enquêtes bretonnes. 





Je remercie Babelio ainsi que les éditions Vagabondages pour cette découverte. 

L'avis de Jérôme ici

*********************

9 commentaires:

  1. Je n'aime pas le nom du héros, je n'aime pas le dessin mais j'aime bien le billet ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteur a voulu un nom typiquement Breton ! Le dessin ne rend pas bien sur mon billet mais franchement j'aime beaucoup le coup de crayon de Corbet. Et tu sais quoi, les BD sont sur une idée de Régis Loisel ;)

      Merci beaucoup mon manU ^^

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup le dessin mais pour le reste je n'ai pas été plus emballé que ça. J'avais trouvé les deux premiers plus intéressants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que prochainement je lirai le 1er tome pour faire plus ample connaissance avec le personnage principal... je veux lui laisser une chance !

      ;)

      Supprimer
  3. C'est du sérieux. Quand je lis(ais) mes Calvin & Hobbes, je n'imaginais pas qu'il y avait un tel monde autour de moi...

    Enquêteur et Breton, Karadec doit en écluser des bars sous la pluie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D’où ces couleurs automnales pour faire ressortir ce temps pluvieux ...

      Supprimer
    2. C'est pour la crédibilité du lieu.
      Amis bretons, à ma santé !

      Supprimer
  4. Ahhhh la Bretagne....bientôt...en Mars...pour mon anniv...la mer et les granits roses...le bonheur...
    Bisous et bon week-end...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi ze veux bien des photos de ta Bretagne.....steuplait.....^^

      ^^
      Bisousss et bon week ...

      Supprimer

" La vie est là simple et tranquille. "
Paul Verlaine

" Le plus difficile n'est pas d'avoir mal, mais de renoncer au bonheur. "
J.P.P

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...