dimanche 17 mars 2013

l'Avenir perdu

Goetzinger
Jonsson
knigge

Les humanoïdes associés
ISBN : 9 782731 609844
61 pages

Troc de l'île (2€)



Homme Ô, sweet homme !

N’est-il pas craquant ce sourire et ce regard de première page ? Comme j’aimerai croiser ce même regard venant d'un homme ou une femme. Pourtant ce sourire sera gâché par la maladie mais surtout par les préjugés. Cette B.D date de 1992, et oui une vingtaine d’années déjà, et j’ose espérer que les jugements préconçus ont bien évolués depuis.  

Tim et Peter s’aiment follement. Ils habitent Hambourg.  Tim est  serveur et Peter journaliste pour le magasine Stern. Ils habitent ensemble depuis un an mais cette relation est gâchée par des parents incompréhensifs ou plutôt par le père de Tim qui n’accepte pas la sexualité de son fils et d’une mère qui se mure dans le silence pour éviter tout conflit. Et puis le couperet tombe : Tim apprend qu’il est séropositif et  Peter lui annonce qu’il doit partir trois mois à New York pour son journal. Ses parents, son entourage, vont-ils lui tourner le dos à l’annonce de sa séropositivité ?  Que cache le comportement soudain de Peter ?  L’amour sera-t-il vainqueur ?
 

Tout au long du livre nous sommes bercés par de belles références, comme «Le Petit Prince», le film «Querelle» de Rainer Werner Fassbinder et de belles chansons comme celle de  Steve Harley et Lee Clayton «Sebastian». L’histoire m’a bien sûr ramené au magnifique film Philadelphia avec Tom Hanks.
 

Cette B.D m’a beaucoup touchée car elle aborde avec douceur, douleur et émotion l’homoséxualité et toutes les barrières que l’on rencontre, encore au XXI siècle, dans une société qui se dit libre et tolérante.  Mais nous portons une histoire religieuse lourde de conséquence et une éducation étriquée. La sainte parole renie l'homosexualité pendant qu'elle ferme les yeux sur la pédophilie au sein même de leurs églises.
 
 
Combien de parents osent parler librement de l'homoséxualité de leur enfant ? Combien de réflexions assassines encaissées et d’humours acides essuyés ? Combien de gestes irréversibles pour ne plus avoir mal ou honte ? Qui suis-je pour donner un jugement ? En quoi suis-je offusquée de voir mon voisin embrasser son compagnon ou une amie tenir la main de sa copine ? Serais je égoïste et dépourvue de sentiments au point de ne pouvoir accepter le bien être d’autrui tout simplement parce qu’il aime une personne du même sexe ?  La bible parle d'aimer son prochain et de tolérance, quel paradoxe!


Je dédie cette B.D à tous mes Hommes Ô !  Jonathan, Olivier, Antho, Bruce, Philippe et bien d’autres que je ne citerai pas pour éviter la lapidation. Mon Gilles, tu n’as jamais osé me l’avouer pour t’alléger le cœur, comme je le regrette car c’était tellement toi, tellement évident et beau à mes yeux. Je dédie également cette histoire à Isabelle qui m’a appris à vivre et accepter ce masculin qui sommeille en moi et assumer ce féminin qui m’a tant fait souffrir. Pour finir j’envoie un petit message sans haine ni colère à  ces personnes qui ne comprennent pas ou ignorent : Quand vous croisez un couple du même sexe, ne baissez pas les yeux, ne vous retournez pas avec ce petit sourire méchant et sarcastique qui fait tant mal. N’avez-vous pas idée de cette souffrance cachée de ne pourvoir vivre un amour en plein jour, ne serait ce que de se tenir la main comme toutes personnes qui s’aiment ? Soyez indulgent, tolérant, souriez à la vie et votre vie n’en sera que plus jolie.

A tous les Adam et Yves, l’Amour n’a pas de frontière, l’Avenir n’est pas perdu !
 
L'Art de rien, Paul, Oscar, Arthur, Marguerite, Colette, Voltaire, Cocteau, Satie, Simone, Chopin, Schubert, Léonard, Michel-Ange, Dali, Gershwin, James Dean, Gary Grant, Charles Trenet, Bowie, Daho….…………. tout le monde il est beau !
Annie Goetzinger
 
 
**********************************
 

 

4 commentaires:

  1. Je suis vraiment fan de la manière dont tu "dessines" tes billets...avec cette sensibilité qui est la tienne et que l'on ressent à la lecture...et c'est pour moi un plaisir que de les lire à chaque fois...merci...demain je serais dans le pays du "granit rose"...et j'aurais une pensée pour toi...comme tu me l'as demandé...promis^^...

    RépondreSupprimer
  2. Oooh ! Trugarez,en breton Merci :)

    Je te souhaite un bon séjour en Bretagne. Comme je t'envie :)
    Que tes vacances soient accompagnées de belles lectures, de belles rencontres.....
    Repose toi bien,

    Bonnes vacances et encore merci pour ce mot qui me touche tant :D

    RépondreSupprimer
  3. Un beau billet, touchant et plein de tolérance, de la part d'une belle personne, touchante, tolérante et beaucoup d'autres choses encore...

    Ne change rien, c'est comme ça qu'on t'aime !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooooh, comme tu es adorable mon manU !

      Merci beaucoup, saches que grace à toi, chaque jour, j'apprends énormément.... :D



      Supprimer

" La vie est là simple et tranquille. "
Paul Verlaine

" Le plus difficile n'est pas d'avoir mal, mais de renoncer au bonheur. "
J.P.P

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...