mardi 26 mars 2013

Le Combat ordinaire 2

Les quantités négligeables
Manu Larcenet
Edition : DARGAUD




 […] Quoi qu’il nous arrive, je ne veux jamais renoncer à ta beauté […]

Voici la phrase qui m’a convertie à la bande dessinée. Une douzaine de mots qui ont eu l’effet d’un électrochoc et m’ont laissé sur le carreau.
Il y a trois mois à peine je ne jurai que par un roman, un bon pavé Zolien pour m’embarquer dans un monde d’évasion et voilà que ces soixante quatre pages de Larcenet, pardon, du très grand Larcenet, m’ont suffi  pour me proclamer définitivement bédéphile.
Cet album est tout simplement splendide ! Que dire de plus que les autres critiques n’ont pas dit ? Qu’il est troublant et profond ? Que les larmes me sont montées aux yeux et qu’en refermant ce livre, je suis restée là quelques minutes à me demander qui suis-je réellement ?
Sous ses allures de dessins enfantins, cette histoire est touchante, drôle, nous bouleverse et nous laisse coi, car en chacun de nous sommeille un «Marco», une personne qui découvre peu à peu ses erreurs et  va comprendre que finalement la vérité, les gens vrais, le bonheur ne sont pas forcément là où il le croit.
Cette bande dessinée nous parle de la mort, du deuil, de nos angoisses, de la médiocrité, d’un cargo qui sombre et qui sombre encore. Mais elle parle aussi d’Amour, du Lien, du Divin et nous apprend qu’au bout du chemin, si l’on regarde bien nous pouvons voir une petite lueur qui scintille.
Il suffit d’ouvrir grand ses yeux, son coeur, et se laisser porter.
Alors je ne vous raconterai pas l’histoire, je ne vous dirai qu’un seul mot, plutôt deux :
Lisez-le !    
 
Mille Mercis pour ce conseil de lecture et pour m'avoir présenté Marco et surtout Larcenet.

2 commentaires:

  1. Un Combat Ordinaire
    chroniqué par une fille EXTRA ordinaire...

    Slurppp !!! :D

    RépondreSupprimer
  2. Ben dis donc, toujours la petite phrase chic qui me fait choc... !

    Merci beaucoup :D

    Jtdr ;)

    RépondreSupprimer

" La vie est là simple et tranquille. "
Paul Verlaine

" Le plus difficile n'est pas d'avoir mal, mais de renoncer au bonheur. "
J.P.P

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...