vendredi 19 avril 2013

LA PATIENTE

Jean-Philippe MEGNIN

Le Dilettante
158 pages


 
Dans la salle d’attente où se font entendre «Les suites pour violoncelle de Bach», la patiente est là, belle, mystérieuse et si déconcertante. Pourquoi est-il à ce point troublé ? A ce premier regard, Vincent gynécologue, devine que sa vie va basculer et ne sera jamais plus la même.
Durant toute l’histoire Camille D, la patiente, va jouer avec ce fil d’Ariane et tel un habile marionnettiste, elle va tirer sur les ficelles à son rythme. Elle mène le jeu : où, quand, comment et surtout pourquoi.
Au fil de ses consultations avec Camille D, Vincent, va comprendre la vie de son compagnon, David, son homme depuis 7 ans. Le puzzle va s’assembler pièce par pièce pour dessiner un tableau dans lequel il ne reconnait plus l’homme de sa vie. Il va entrevoir petit à petit les tenants et les aboutissants de sa relation et prendre conscience des tourments qui pèsent sur son couple. David a toujours maintenu un rempart invisible mais puissant qui sépare sa vie de la sienne. Vincent ne connaît rien ou si peu de sa famille après toutes ces années. Malgré tout, il a toujours accepté ce choix, ce malaise par amour et respect de l’autre; une histoire commune dans une indépendance scrupuleuse.
Et puis voilà que Camille arrive pour former  le triangle dramatique : Victime, Sauveur, Persécuteur.
Vincent, Camille, David : Ne dit on pas que dans un trio il y en a toujours un de trop ?
L’étau se resserre lentement, vicieusement, jusqu’à ce que le fil d’Ariane se rompe.
Ce fil était tellement tendu que j’ai commencé ce roman en début d’après midi pour le finir en fin de soirée. J’ai endossé le costume de Vincent le temps d’un livre pour saisir David, pour analyser le raisonnement de  Camille. Pour comprendre tout simplement !
Vincent ou comment "Les suites de violoncelle de Bach" garderont ce goût d’amertume.   
 
Un grand Merci à Toi! J'ai découvert ce livre tout à la fois délicieux et prenant sur le blog de "Jack se livre". Prenez le temps d'aller faire Un tour du côté de chez Jack où de belles chroniques et de magnifiques photos vous attendent et vous embarquent. Attention on en devient vite accroc!
NB : Il va de soit, Jacky, que pour moi cette suite de Bach représente le goût du bonheur et de la sérénité. Comme quand notre regard se pose sur Les Roches de Granit Rose...  ;)
 
*****************************
 


 

8 commentaires:

  1. "Ne dit on pas que dans un trio il y en a toujours un de trop ?"

    Au cabaret de jazz, trois musiciens c'est un bon nombre.
    Au bistrot, trois verres juste ce qu'il faut.
    Au lit, je garde ces fantasmes pour moi.

    Après, si on est un trio attablé au comptoir avec trois verres en train d'écouter Keith Jarrett jouer les suites de Bach (je suis pas fan de ses incartades classiques), on n'est pas obligé de finir au lit - du moins en même temps...

    RépondreSupprimer
  2. keith Jarrett avec Koln Concert yesssss!!!!

    Il y a trio gagnants et trio perdant.....

    En Amour au bout d'un moment il y en a toujours un qui reste au bord de la route.....c'est obligé !!!! Remarque tu vas me dire que dans un duo aussi lollll

    RépondreSupprimer
  3. La vie à deux est déjà rarement simple, alors à trois !...
    Belle découverte en tout cas.

    RépondreSupprimer
  4. Par Amour, parfois, on accepte tout, peut être trop ...C'est un choix....
    Joli découverte c'est vraie qui m'a donné envie de découvrir un peu plus l'auteur.

    Merci mon manU ;)

    RépondreSupprimer
  5. Rhhhoooo comme c'est gentil tout çà...^^
    Touché je suis ...forçément...
    Très heureux qu'il t'ai plu ce roman...
    Et cette musique...un délice...
    Très bon week-end^^...bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de m'avoir mené vers ce livre et cette auteur ^^

      Bon dimanche et à bientôt pour de futurs découvertes ;)
      Bises :D

      Supprimer
  6. J'aime les livres qui nous emportent et celui-ci me tente par l'effet qu'il a eu sur toi !

    RépondreSupprimer
  7. Attention à la chute ;)
    Merci de ta visite Cristie

    Bon dimanche et bonne brocantitude ;)

    RépondreSupprimer

" La vie est là simple et tranquille. "
Paul Verlaine

" Le plus difficile n'est pas d'avoir mal, mais de renoncer au bonheur. "
J.P.P

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...