vendredi 7 juin 2013

BLAST

Grasse Carcasse - 1

Manu LARCENET
Edition DARGAUD
204 pages
2009

 
 
Attention au
 


!


Effet de souffle, onde de choc, surpression et explosion. S’il se propage plus vite que le son  et qu’il entre dans votre corps, il provoque des dégâts internes considérables.

Polza Mancini 38 ans, écrivain, est un personnage hors norme. Obèse, il pèse 150 kg, une grasse carcasse mais également une masse lourde d’émotion, de naïveté et d’espoir, il peut même s’envoler. A la mort de son père, Polza foudroyé par le Blast,  va tout laisser tomber et devenir clochard par choix. Il réalise enfin qu’il est libre et que désormais il ne décevra plus personne. Plus de minute réglementaire, il a tout son temps et il le prend. Sa vie d’errance  le mène vers Carole mais il se retrouve en garde à vue, soupçonné d’avoir fait du mal à cette femme s’en que nous sachions réellement quoi. Les deux flics en quête de vérité et en soif de pouvoir, tels deux hyènes, vont pourtant devoir attendre de longues heures car le présumé coupable n’a pas l’intention de révéler la vérité à la va-vite mais souhaite expliquer avec précision le raisonnement de ce geste qui le condamne d’avance. Il nous guide lentement et doucement vers l’origine de son mal et nous emmène dans les méandres de son enfance et de ses sentiments les plus profonds. Il pèsera minutieusement la teneur et la nuance de ses propos.

Parfois nos actes ne nous appartiennent pas directement. Un criminel est-il le seul responsable quand on réalise que son enfance n’a été que brutalité, violence, haine et misère sociale ? Qui est le plus condamnable, la personne qui a porté le geste, ses parents castrateurs qui l’ont mal aimé, le voisin pour s’être tu ou la société pour lui avoir tourné le dos ?
 
Polza, nous semble dépourvu de sentiments et pourtant quelque chose nous attache à lui s’en savoir quoi exactement. Il nous balade entre chimère et réalité sur son chemin de croix et nous restons bouche bée à écouter et comprendre son histoire. Toujours sur le fil du rasoir nous nous attendons à chaque seconde à ce que ce personnage bascule dans la folie, mais Polza reste maître du jeu, il tient les rênes et nous tient à la gorge.
Le coup de crayon, les dialogues et les silences, voilà les maîtres mots qui caractérisent le génie de Larcenet. Son graphisme est inimitable, les mots frappent avec justesse et ses silences nous en disent long.
C’est avec bonheur que j’ai retrouvé l’auteur du «Combat ordinaire»  en plus puissant, plus grave, plus tortueux. On aime ou on déteste mais on ne peut être mitigé. Ce premier volet est un pur Chef-d'œuvre. Récit éprouvant et déconcertant qui alterne garde à vue et souvenirs.
Blast ou comment une explosion d’émotion peut bouleverser une vie.
 
"La légitimité du dégoût face à la difformité est un principe universel. Quand j'étais enfant, il paraissait acquis que c'était là une loi naturelle à laquelle il était juste de se plier... alors peu à peu, l'anomalie n'est plus une simple fraction d'une personnalité plus complexe, plus riche... l'anomalie est votre identité". 
**************************




8 commentaires:

  1. Hey, doucement !
    J'ai même pas encore chercher les différents tomes du Combat Ordinaire, que tu me présentes déjà un nouveau chef d’œuvre !

    Non mais tu sais que mes journées ne font que 24 h et qu'entre-temps, il faut que je bosse, que je mange, que je dorme, que je boives... Où je vais trouver tout ce temps ! Je veux bien réduire mon temps de travail et de sommeil mais même avec ça, je sens que tu vas encore m'enchainer les différents tomes en criant à chaque fois : "Au Génie !"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec toutes les critiques et toutes les éloges qu'il y a eu sur Larcenet comment as tu pu passer à côté ?

      Toi qui aimes les âmes tortueuses "Blast" tu ne peux qu'aimer, je me demande même bien quelle musique tu vas nous glisser dans ton billet....vite vite que je découvre. Mais s'il te plait pas une musique de ouf hein ? ^^

      ;)

      Supprimer
  2. Ton enthousiasme est communicatif, il me tarde de le découvrir celui-ci !!

    RépondreSupprimer
  3. Tu vas adorer mon manU, il me tarde que tu le lises ^^

    Et il me tarde de lire ton billet.......^^ :D

    RépondreSupprimer
  4. Pfff! Je l'ai eu dans les pognes ce week-end! J'ai hésité à l'acheter (oui, il m'arrive d'être raisonnable) :D
    Chouette critique!

    RépondreSupprimer
  5. Merci :D

    Pognes !!!comme c'est drôle...La pogne est une spécialité bien de chez nous. Une brioche moelleuse et délicieuse :D

    Toi raisonnable..... !!!! ;)

    RépondreSupprimer
  6. Bon ben faudra que je vienne un tour sur ta terre pour goûter tout ça...

    RépondreSupprimer

" La vie est là simple et tranquille. "
Paul Verlaine

" Le plus difficile n'est pas d'avoir mal, mais de renoncer au bonheur. "
J.P.P

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...